La voix constitue un outil de travail irremplaçable pour certaines professions, en particulier la profession d’enseignant. Elle est fréquemment mise à rude épreuve durant les heures d’enseignement qui se déroulent souvent dans un environnement bruyant ou dans des conditions d’acoustique inadaptées. C’est pourquoi les troubles de la voix sont beaucoup plus fréquents chez les enseignants que dans le reste de la population. Ces troubles sont néanmoins méconnus en France, mal pris en charge et souvent responsables d’absentéisme.

A la demande de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), l’Inserm a réuni un groupe pluridisciplinaire d’experts pour réaliser, selon la procédure d’expertise collective, une analyse critique et une synthèse des données scientifiques et médicales internationales sur la voix et ses troubles.

De la réflexion philosophique sur la parole et la voix, en passant par la prévention et la prise en charge des troubles vocaux jusqu’aux aménagements acoustiques des salles de classe, cette expertise fait un large tour d’horizon sur les avancées des connaissances dans de nombreuses disciplines. Destinée principalement au milieu enseignant, cette expertise devrait aussi intéresser tout public concerné par l’usage professionnel de la voix.

Dans cette expertise

Synthèse et recommandations, 37 p. :

[Télécharger le PDF]
[Citer ce document]

Groupe d'experts et auteurs

Groupe d’experts et auteurs
  • Denis AUTESSERRE, Institut de la communication parlée, Grenoble
  • Nicole CHARPY, Unité de phoniatrie, Institut Arthur Vernes, Paris
  • Lise CREVIER-BUCHMAN, Laboratoire voix, parole et déglutition, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris
  • Philippe DEJONCKERE, Institut de phoniatrie, Division spécialités chirurgicales, University Medical Center, Utrecht, Pays-Bas
  • Frédéric ÉLUARD, Médecine du travail, Perpignan
  • Élisabeth FRESNEL, Laboratoire de la voix ESPACE (Exploration et soin de la parole, de l’audition, chant et enregistrement), Paris
  • Antoine GIOVANNI, Laboratoire d’audio-phonologie clinique, UPRES-EA 2668, Fédération ORL Centre hospitalier universitaire de la Timone, Marseille
  • Jean SCHOENTGEN, Unité de recherche ondes et signaux, Université libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique
  • Bernadette TIMMERMANS, Research institute for theater and screen, Erasmus Hogeschool Bruxelles, Belgique
Ont présenté une communication
  • Paul-Laurent ASSOUN, Laboratoire clinique du corps et anthropologie psychanalytique, Université Paris 7
  • Rose Marie BOURGAULT, Laboratoire de la voix ESPACE (Exploration et soin de la parole, de l’audition, chant et enregistrement), Paris
  • Guy CORNUT, phoniatre, Lyon
  • Line GUERRA et Sooch SAN SOUCI, Audition, Intelligibilité, Acoustique, Boulogne
  • Malte KOB, Chaire de phoniatrie et d’audiologie pédiatrique, Haute école technique de la Rhénaie Wesphalie, Université d’Aix-la-Chapelle
Coordination scientifique et éditoriale
  • Élisabeth ALIMI, chargée d’expertise, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
  • Fabienne BONNIN, attachée scientifique, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
  • Catherine CHENU, attachée scientifique, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
  • Jeanne ÉTIEMBLE, directrice, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
  • Anne-Laure PELLIER, attachée scientifique, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
Assistance bibliographique
  • Chantal RONDET-GRELLIER, documentaliste, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris