Entre délinquance et trouble des conduites, quelle relation peut on établir ? Le trouble des conduites dont les manifestations s’expriment par des agressions, vols, fraudes, violations de règles chez l’enfant et l’adolescent est-il un facteur de risque de délinquance?

Un groupe d’experts, réuni sous l’égide de l’Inserm dans le cadre de la procédure d’expertise collective, a analysé et synthétisé les connaissances scientifiques et médicales internationales en épidémiologie, neurosciences, génétique, psychologie et psychiatrie pour mieux comprendre les différentes dimensions de ce trouble.

Réalisée à la demande de la Canam (Caisse d’assurance maladie des travailleurs indépendants), cette expertise collective sur le trouble des conduites vient compléter le panorama des troubles mentaux publié en 2002 aux éditions Inserm «Troubles mentaux, dépistage et prévention chez l’enfant et l’adolescent».

Témoignant de l’intérêt porté aux troubles du développement de l’enfant et à ses conséquences, cet ouvrage a pour objectif de sensibiliser les professionnels de la santé et de la justice, au dépistage précoce, à la prévention et au traitement de ce trouble au même titre que les autres troubles mentaux.

Dans cette expertise

Synthèse et recommandations, 56 p. :

[Télécharger le PDF]
[Citer ce document]

Groupe d'experts et auteurs

Groupe d’experts et auteurs
  • Charles COHEN-SALMON, Vulnérabilité, adaptation et psychopathologie, CNRS UMR 7593, Centre hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris
  • Sylvana CÔTÉ, École de psychoéducation, Université de Montréal, Canada
  • Pierre FOURNERET, Institut des Sciences Cognitives, UMR5015, CNRS, UCBL1, Bron
  • Isabelle GASQUET, Troubles du comportement alimentaire des adolescents, Inserm U669 et Direction de la Politique Médicale, AP-HP, Paris
  • Antoine GUEDENEY, Pédopsychiatrie, Centre hospitalier universitaire Bichat-Claude Bernard, AP-HP Paris VII, Paris
  • Michel HAMON, Neuropsychopharmacologie, Inserm U677, Centre hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris
  • Béatrice LAMBOY, Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, Saint-Denis
  • Marie-France LE HEUZEY, Psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, Hôpital Robert Debré, Paris
  • Grégory MICHEL, Département de psychologie, Université François Rabelais, Tours et Psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, Hôpital Robert Debré, Paris
  • Jean-Philippe RENERIC, Service universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre hospitalier Charles Perrens, Bordeaux
  • Richard E TREMBLAY, Chaire de recherche du Canada sur le développement de l’enfant, Université de Montréal, Canada et Faculté des sciences sociales, Université d’Utrecht, Pays-Bas
  • Mathias WOHL, Analyse phénotypique, développementale et génétique des comportements addictifs, Inserm U675 et Hôpital Louis Mourier, AP-HP Paris VII, Colombes
Ont été auditionnés
  • Catherine BLATIER, Psychologie clinique et pathologique, Université de Grenoble
  • Michel BORN, Psychologie de la délinquance et du développement psychosocial, Université de Liège, Belgique
  • Marie CHOQUET, Troubles du comportement alimentaire des adolescents, Inserm U669, Maison des Adolescents, Hôpital Cochin, Paris
  • Jacques FORTIN, Service d’épidémiologie et de santé publique, Hôpital Calmette, Lille
  • Laurent MUCCHIELLI, UMR 2190, Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales, Guyancourt
  • Nadine NEULAT-BILLARD, Direction de l’enseignement scolaire, Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Paris
  • Bernard RIBIOLET, Délégation interministérielle à la ville et au développement social urbain, Saint-Denis La Plaine
Coordination scientifique et éditoriale
  • Fabienne BONNIN, attachée scientifique, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
  • Catherine CHENU, attachée scientifique, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
  • Jean-Luc DAVAL, chargé d’expertise, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
  • Jeanne ÉTIEMBLE, directrice, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
  • Anne-Laure PELLIER, attachée scientifique, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris
Assistance bibliographique
  • Chantal RONDET-GRELLIER, documentaliste, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris