Les éthers de glycol sont présents dans de nombreux produits qui font partie de notre vie courante (produits ménagers, produits pour travaux domestiques, cosmétiques...). Etant donné leurs propriété de bons solvants, il sont également très employés dans le milieu du travail. Leur usage représente-t-il un danger pour la santé et l'environnement?

Des travaux déjà anciens, datant des années quatre-vingt, ont attiré J'attention sur les effets toxiques chez l'animal de deux d'entre eux. De réglementation en ont alors encadré la mise sur le marché et limité l'usage. La France a récemment interdit de manière définitive la présence de ces deux composés dans les médicaments, les produits cosmétiques ainsi que dans tous les produits d'usage courant. Mais les éthers de glycol sont une grande famille. Qu'en est-il de la toxicité de l'ensemble de composés de cette famille?

Pour répondre à cette question posée par le ministère de l'Environnement et le ministère de l'Emploi et de la Solidarité, 1'INSERM a réuni un groupe d'experts de disciplines complémentaires (chimie. biochimie, biologie du développement et de la reproduction, toxicologie clinique el environnemental, épidémiologie) selon la procédure d'expertise collective.

Le bilan des connaissances, établi à partir des données scientifiques et médicales aujourd'hui accessibles, permet de préciser ce que l'on sait, ce que l'on suspecte et ce que l'on ignore. D'après les travaux menés chez l'animal, il a été montré que certains éthers de glycol peuvent avoir des effets néfastes sur la reproduction, le développement du foetus, la fabrication des globules blancs et rouges par la moelle osseuse ainsi que sur le système immunitaire. Mais tous n'induisent pas ces effets délétères. Chacun des éthers de glycol a-t-il un profil toxicologique propre? Peut-on mettre en relation la structure chimique des éthers de glycol, leur métabolisme et les effets observés? Dispose-t-on de données chez l'homme?

Ce document devrait permettre aux différents acteurs impliqués dans la gestion du risque de mieux cerner les dangers que représente l'exposition à certains éthers de glycol, et en conséquence de concevoir les mesures adaptées à cette gestion. Il met également en lumière les lacunes dans la connaissance et pointe les recherches qui devraient être encouragées.

Dans cette expertise

Synthèse et recommandations, 53 p. :

[Télécharger le PDF]
[Citer ce document]

Groupe d'experts et auteurs

Groupe d'experts et auteurs
  • Martin CATALA, histologie, embryologie et cytogénétique, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris
  • Sylvaine CORDIER, cancer, reproduction et environnement, INSERM U 170, Villejuif
  • Marcel DELAFORGE, laboratoire d'étude du métabolisme de médicaments, CEA Saclay, Gif-sur-Yvette
  • Pierre FENAUX, hématologie, Institut Gustave Roussy, Villejuif
  • Robert GARNIER, centre anti-poison, Hôpital Fernand Widal, Paris
  • Luc MULTIGNER, environnement et reproduction, INSERM U 292, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre
  • Isabelle RICO-LATTES, laboratoire des interactions moléculaires et réactivité chimique et photochimique, CNRS UMR 5623, Toulouse
  • Paule VASSEUR, écotoxicité, biodiversité, santé environnementale, Centre des Sciences de l'Environnement, Université de Metz
Ont présenté une communication
  • Frédéric Yves BOIS, laboratoire de méthodologie de l'évaluation des risques, Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS), Verneuil-en-Halatte
  • André CICOLELLA, unité d'évaluation des risques sanitaires, Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS), Verneuil-en-Halatte
  • Phil DAVISON, BP Chemical Ltd, Hull research and technology Centre, Grande-Bretagne
  • Pierre-Olivier DROZ, Institut Universitaire Romand de Santé au Travail, Lausanne, Suisse
  • Pascal EMPEREUR-BISSONNET, Service des études médicales, EDF-GDF, Paris
  • Raymond VINCENT, évaluation et prévention du risque, Institut national de recherche et de sécurité (INRS), Vandoeuvre-Ies-Nancy
Coordination scientifique et éditoriale
  • Emmanuelle CHOLLET-PRZEDNOWED, attaché scientifique, Centre d'expertise collective
  • Jeanne ETIEMBLE, directeur du Centre d'expertise collective de l'INSERM
  • Michel GARBARZ, chargé d'expertise, Centre d'expertise collective
Assistance bibliographique et technique
  • Chantal GRELLIER et Florence LESECQ, Centre d'expertise collective
Iconographie
  • Service commun n°6 de l'INSERM