Ostéoporose : Stratégies de prévention et de traitement

Système d'archivage DSpace/Manakin

Ostéoporose : Stratégies de prévention et de traitement

 
Ostéoporose : Stratégies de prévention et de traitement 1996

.

Maladie osseuse la plus répandue dans le monde, l'ostéoporose est une des principales pathologies liées au vieillissement, concernant plus particulièrement la femme dès la ménopause. Caractérisée par une perte osseuse entraînant une fragilité des os, cette pathologie reste souvent silencieuse jusqu'à la survenue d'une fracture (poignet, extrémité supérieure du fémur) ou d'un tassement vertébral. L'ostéoporose représente un problème majeur de santé avec des coûts médicaux et sociaux importants et une diminution de la qualité de vie des personnes victimes de fractures.

Quelle est donc la cause de cette perte osseuse ? L'os est un tissu dynamique, en perpétuel remaniement tout au long de la vie : résorption et formation, le deux aspects du remodelage osseux, s'équilibrent sous la dépendance de facteurs hormonaux. Ainsi, après 50 ans, la carence oestrogénique qui apparaît chez la femme déséquilibre la balance osseuse en faveur de la résorption. Au fil du temps, la fragilité osseuse devient le facteur de risque déterminant des fractures ostéoporotiques.

Comment lutter contre cette perte osseuse et ses conséquences ? Pendant l'enfance et l'adolescence, peut-on agir sur l'acquisition du "capital" osseux par un apport supplémentaire en calcium, alors que ce capital est fortement déterminé génétiquement? Le traitement hormonal substitutif administré en prévention de l'ostéoporose peut-il être pris sur une longue période, sans risque'? Quelles sont les méthodes actuellement disponibles pour diagnostiquer l'ostéoporose ? Pour quelle(s) population(s) peut-on envisager un dépistage? En cas d'ostéoporose diagnostiquée, quels sont les différents traitements (traitement hormonal substitutif, bisphosphonates, calcitonine...) ? Pour les personnes les plus âgées, quelle est la place des carences nutritives et des facteurs de risque de chutes dans la survenue de fractures ?

Un groupe pluridisciplinaire d'experts, réunis par l'INSERM à la demande du ministère en charge de la Santé - Direction Générale de la Santé, a analysé et synthétisé les données de la littérature concernant les aspects biologiques, cliniques et épidémiologiques de cette affection. Il propose des actions de prévention pour chacune de périodes de la vie des femmes. Les femmes de 60-75 ans, qui n'ont bénéficié d'aucun traitement préventif jusqu'à maintenant, devraient plus particulièrement faire l'objet d'un programme spécifique de prise en charge afin de réduire l'incidence de l'ostéoporose et de ses conséquences fracturaires.

Dans cette expertise
Groupe d'experts et auteurs [+]